cire1Elhadj Ciré Diallo aime à se définir avec humilité comme « Le Petit Samba » de « l´Aventure Ambiguë » de Cheik Hamidou Kann.

M. Ciré Diallo est né juste au début de la seconde moitié du 20e siècle (en 1953), dans le village de Djigué Manassigui, sous-préfecture de Hériko, à Lélouma en Guinée. Il est issu d´une famille modeste (selon les standards traditionnels locaux de l´époque), à vrai dire une famille très pauvre (selon les critères internationaux).

Comme les enfants de son époque, il commença l´éducation formelle par l´instruction coranique auprès de son propre père (qui en avait d´autres Talibés). Puis, inscrit presque par accident du destin à l´école primaire de Hériko, il fréquenta cet établissement de 1961 à 1965. La plus grande partie de ses années au primaire, Diallo et ses copains venaient chaque jour à pieds du village (à 10 km), gravissant les montagnes de Mongoya ou de Mabhé entre 5h du matin et 8h (début des classes) pour fréquenter l´école unique de Hériko. Malheureusement, on voit encore de nos jours, de pauvres gamins et des jeunes filles frêles et somnolentes, refaire le même chemin, dans les mêmes conditions héroïques, plus d´un demi siècle après cette première génération.

De 1966 à 1972, ce furent successivement le collège et le lycée technique de Labé, couronnés par un Bac Maths avec mention et bourse en 1972.

Inscrit par mérite à la Faculté des Sciences Administratives de l´université de Conakry (sur décision ponctuelle du gouvernement), alors qu´il caressait le rêve de devenir ingénieur, Diallo a fait de brillantes études universitaires, couronnées par une thèse avec mention Excellente en 1978.

Sur le plan académique, après son diplôme d´Anglais obtenus à l´Université Georgetown à Washington, Elh Diallo est aussi titulaire d´un MBA en Finances de l´Université Howard (USA) et d´un Certificat d´Études en Macroéconomie de l´Université du Colorado à Boulder.

Après un début de carrière prometteur en Guinée à la fonction publique où il occupa des fonctions de Professeur de Maths, puis Contrôleur des Services Financiers au Ministère du Contrôle d´État, puis Directeur Administratif et Financier respectivement à l´ancienne Briqueterie de Kobaya et à l´Office National de Cinéma de Guinée, M Diallo prit volontairement sa disponibilité de la Fonction Publique en 1986.

La carrière internationale de M. Diallo a couvert trois (3) décennies consécutives (de 1986 à 2016). Au cours de cette longue carrière, M. Diallo a servi successivement comme :

  • Directeur Exécutif de l’OIC Guinée (1986-1991),
  • Expert Financier pour Management Systems International Inc. (Washington et Bamako de 1994 à 1998),
  • Directeur Général Adjoint de Save the Children USA pour le Bureau régional de l´Afrique de l´Ouest avec compétence sur le Mali, la Guinée et le Burkina Faso (1998 – 2002),
  • Directeur Général Adjoint de Save the Children USA pour l´Ethiopie et la Corne de l´Afrique, avec couverture sur les programmes de l´Éthiopie, de la Somalie, de Djibouti et du Kenya (2003 – 2005).
  • Directeur Général Adjoint de Save the Children USA pour le Sudan (Nord et Sud Sudan) de 2005 à 2007.
  • Country Director par Interim de Save the Children USA pour l´Éthiopie (2007)
  • Représentant Résident de la Fondation Internationale pour l´Education et l´Autosuffisance (siège à Phoenix Arizona, USA), avec résidence permanente à Kinshasa, République Démocratique du Congo (2008).
  • Chef Itinérant des Bases d’Action Contre la Faim successivement au Niger et en Mauritanie (2009 – 2012).
  • Chef de Mission (Directeur Général) d’Oxfam pour le Tchad (2014 – 2016).

Valeurs Philosophiques :

Sans vouloir s´improviser donneur de leçons à qui que ce soit, M. Diallo pense pouvoir dire aux jeunes que même s´ils sont doués et intelligents, les ingrédients indispensables pour réussir demeurent le travail acharné, le courage à toute épreuve et une vision d´avancer, avancer, avancer et d´aller vers les sommets, sans se contenter éternellement d´une position, fût-elle confortable qu´ils déjà, s´ils peuvent aller au-delà ou ailleurs pour relever d´autres défis.

Ah ! Voila un autre conseil. Ne pas perdre son temps. Car le temps est l´une des rare ressources naturellement repartie avec équité (chacun n´en a que 24h/jour). Donc par exemple, « Ne pas trop dormir ». Les jeunes doivent savoir que s´ils consacrent 8h par nuit à dormir, alors lorsqu´ils auront 60 ans, ils auront dormi et donc gaspillé 20 ans de leur vie active.

Écriture :

cire2Elh. Diallo aime la culture, l´instruction perpétuelle et le travail bien accompli. Son crédo est que si vous avez le privilège d´être désigné « Balayeur de Rues », vous devez faire en sorte que votre portion de rue soit irréprochablement propre.

Sur le plan intellectuel, M. Ciré Diallo aime la diversité, la pluralité. Il se veut un intellectuel moderne, un professionnel compétitif qui a bâti patiemment une réputation d´intégrité et de crédibilité. Mais il est aussi, et cela sans complexe, un croyant musulman, pratiquant, ouvert, pacifique et avisé. C´est pour cette dernière raison que parallèlement à ses charges professionnelles immenses et contraignantes, il s´est employé à faire des études approfondies et des recherches très fouillées sur la religion. Comme l´ignorance est le terreau des intolérances et des mauvaises pratiques, il s´est donné comme tâche d´étudier la doctrine Malikite, avec pour objectif de bien comprendre l´essentiel de la religion et de traduire pour partager, les textes majeurs de cette doctrine de l´Imam Malick en langue en africaine Pular.

Comme Elh Ciré Diallo parle couramment le Français et l´Anglais et décemment l´Arabe classique, il a consacré une vingtaine d´années à traduire les œuvres suivantes couramment lues, enseignées et utilisées comme référence pratiques en Afrique de l´Ouest et Centrale :

  1. Al Akhdariou fii Haali Pular,
  2. Al Ashmaawi fii Haali Pular,
  3. Arrissaalat Fii Haali Pular,
  4. Mughadimatul Izziú Fii Haali Pular,
  5. Taaj Jammiou Lil-Usuuli Fii Haali Pular,
  6. Zabur Dawud Fii Haali Pular,
  7. Le Saint Koran en Pulaar, co-auteur et leader (tiré en 10.000 exemplaires),
  8. Buluukh Almuraami Fii Haali Pular,

Et les œuvres suivantes en cours de publication ou de finition :

  1. Mukhtaar Alahdiiss Fii Haali Pular en 2 volumes de 650 pages chacun),
  2. Khutabi Al Minbariyat Fii Haali Pular,
  3. Ryad Saalihiin Fii Haali Pular (en 3 volumes de 650 pages chacun),
  4. Almuwattaá Imam Malick Fii Haali Pular (en 3 volumes de 650 pages chacun), dont le dernier volume sur les règles de l´héritage n´est pas traduit.

La plupart de ces documents sont accessibles gratuitement en ligne sur les Sites Web Personnels de Mr Diallo (www.HaaliPulaar.com ou www.HaaliPulaar.org).

Elh Diallo a en chantier un livre autobiographique, relatant sa vie et son expérience, dont il pense que certains aspects vont inspirer et encourager d´autres jeunes, issus de milieux modestes ou pauvres, comme ce fut son cas.

Vie de Famille:

Elh. Diallo est marié et père de 5 enfants. Dans sa modeste famille qui l´avait souvent suivi dans ses affectations et ses pérégrinations dans différents pays et différentes cultures, chaque membre s´est exposé à la diversité, et a donc appris à tolérer, accepter l´autre, respecter et apprécier des personnes qui sont différentes. La famille Diallo a la conviction que les hommes, tous les hommes, sont les mêmes, des frères et sœurs, libres et égaux, et ce n´est pas une farce, un slogan de façade.