EDITO : En Guinée, être jeune est bien difficile.

EDITO : En Guinée, être jeune est bien difficile.

JPJJ’ai le cœur encore et toujours meurtris. Très meurtris  de voir la jeunesse guinéenne sombrée dans le chômage, dans l’abandon de ses démons ainés. Une jeunesse victime de son éducation, de sa formation. Le constat est amer !

 

En Guinée, mon pays, être jeune n’est nullement pas facile car l’héritage légué par nos vieux est très lourd et amère à gérer. Oui ! On me dira c’est malédiction commune pour l’Afrique, c’est vrai, mais pour le cas guinéen, c’est encore dramatique.

 

Le problème du chômage  et l’abandon des jeunes en Guinée est plus complexe que dans les autres pays de la sous-région. Est-ce que  la lente croissance de son économie qui ne permet pas de créer suffisamment d’emplois pour le grand nombre de diplômés qui arrivent chaque année sur le marché, le manque d’initiatives entrepreneuriales chez les jeunes ou simplement par manque de volonté politique de nos dirigeants ?

 

Notre pays, ne se préoccupe pas de sa jeunesse, laissée à elle-même. La situation de ces jeunes est plus que catastrophique. Sa misère s’explique  par la mauvaise gouvernance de nos aînés tournée  vers le mensonge, la manipulation, le népotisme et que je-sais encore.

 

Les conséquences d’une telle exclusion des jeunes se concrétisent actuellement par un chômage chronique, des sans emplois, la prostitution des jeunes, le vol, la délinquance, le trafic et la consommation de la drogue, l’alcoolisme, la mauvaise éducation ou  formation et l’utilisation de ces jeunes à des fins politiques. Le phénomène le plus récurent de nos jours, c’est l’immigration illégale avec tout son drame au quotidien.

 

Combien de nos compatriotes sont refoulés par les eaux fâcheuses de Lampedusa, de Las palmas, les Iles Canaris et ailleurs ? Combien de nos compatriotes assassinés et continuent tristement à croupir dans les geôles angolaises ? Combien sont-ils accueillis dans de centres d’accueil pour clandestins ? Et encore combien au pays sont toujours candidats à ces aventures risquées à la recherche d’un lendemain soit disant meilleur ? La liste est loin d’être exhaustive.

 

La Guinée, c’est un pays injuste et  égoïste à l’égard de sa jeunesse. Le vieillissement actuel du personnel de l’administration dans notre pays est l’exemple même de ce mécanisme de blocage de responsabilité et d’insertion socioprofessionnelle. C’est difficile de comprendre la situation actuelle de jeunes dans notre pays.

 

Dans tous les cas donc, nous devons, quoiqu’il en soit tout reconstruire et d’abord les valeurs intellectuelles et humaines, sans lesquelles, il est difficiles de parler d’avenir de cette jeunesse, surtout quant on sait le jeune d’aujourd’hui est appelé à être l’adulte de demain. A chacun donc de prendre sa responsabilité !

 

 Ibrahima DIALLO, Enfant prodige.

Président de l’AJEPH

 

8 MARS : Journée dédiée aux femmes, un regard sur celles de Herico

8 MARS : Journée dédiée aux femmes, un regard sur celles de Herico

Il est prouvé que l’assainissement a des effets positifs sur la santé et sur le bien-être  des communautés. En effet, il favorise le maintien de bonnes conditions d’hygiène, grâce à des services comme l’enlèvement des ordures. C’est désormais le pari que se sont fixées les associations de femmes de Herico.

Accompagnées par les représentants de l’AJEPH, ces associations féminines veulent mettre en place de bonnes actions au service de la communauté. Les gestes de citoyenneté à travers l’assainissement de certains endroits et lieux  depuis quelques temps, démontrent éloquemment leur volonté  de se démarquer dans le bon sens.

A Herico centre, l’Association des femmes de Horethiagol pilotée par Mme Marliatou DIALLO, dans son plan d’action se fixe comme autre objectif, d’assainir toutes les semaines les coins et recoins du marché hebdomadaire.

C’est au tour de l’association des femmes de Missidè d’emboiter le pas, leur priorité demeure la propreté du centre de santé.

(…) « Il y’a 4 ans de cela que nous avons créé notre association. Les  42 femmes de notre groupement se retrouvent chaque fois pour penser à des projets. Au début, nous avons commencé avec les activités d’assainissement du marché, mais faute de soutien, cette activité est mise en veille pour l’instant. Tout dernièrement, nous avons pensé assainir le centre de santé. A ce niveau, nous sommes confrontées à un manque de matériels (seaux, gants, raclettes,  balais, eau de javel, etc.) pour nous permettre  de mener à bien ces activités »  affirme Mme OUMOU KHAIRY DIALLO, une dame très active de ladite association.

Elle poursuit« notre objectif dans les prochaines années, c’est d’être outillées dans la saponification des savons kabakoudou, la teinturerie des pagnes mais également nous impliquer dans la protection de l’environnement à travers la culture de pépinières.

Nous avons  une réelle volonté de s’épanouir dans  la vie associative, mais nous manquons de tout notamment, un centre socio-éducatif où nous pouvons tenir certaines de nos manifestations et sensibilisations. Nous comptons sur l’implication de tous », a conclu Oumou KhaÏry DIALLO qui s’est prêtée  aux questions de www.herico.org.

Qu’elles sont belles ses missions des femmes de Herico ! Comme disait  Helen Fischer  « La femme dans notre société contemporaine n’est pas moins volage que l’homme. Elle est simplement plus discrète ».

Bonne fête à toutes les femmes du monde !

HERICO:UN FORAGE  POUR LE CENTRE DE SANTÉ

HERICO:UN FORAGE POUR LE CENTRE DE SANTÉ

Ce sont quatre (4) centres de santé de la préfecture de Lelouma (Parawol, Diountou, Sagalé et Herico) qui viennent de bénéficier d’un projet d’aménagement des points d’eau. C’est un projet sous financement de la Banque mondiale et, confié à l’UNICEF. Le montant de son financement n’est pas connu pour l’heure.

A HERICO,  les travaux ont effectivement démarré le 4 mars 2016. C’est l’entreprise chinoise, GEOSOLS qui est chargée des travaux d’aménagement et d’installations  du forage, le tout sous la supervision du Service National des Points d’Eau (SNAPE).

C’est un forage à pompe à main avec une profondeur de 49m et de 18 m3  /heure. Il est aussi inclus dans le projet, un bloc de latrine. Déjà, une unité composée de 4 femmes et d’un homme est constituée pour veiller au bon fonctionnement et à la gestion du forage, une fois les traveaux terminés.

Docteur Moriba (chef de centre), interrogé par www.herico.org, « s’est réjoui de la réalisation de ce forage qui vient à point nommé, dans son centre de santé. Il (forage), viendra résoudre le problème d’eau au niveau du centre, surtout en cette période de saison sèche. Il souhaite que de telles initiatives se poursuivent dans d’autres contrées de la sous-préfecture qui en ont aussi besoin. Il lance un appel à tous les  ressortissants pour venir en aide à la population  des villages qui souffrent dans divers domaines.  Il espère que les citoyens  feront bon usage de ce précieux don, qui réjouit  à plus d’un titre toutes les autorités de Herico ».

Malgré que la sous-préfecture soit arrosée par des cours d’eaux (le Tormossowol, le Djiguèwol, le Kassifowol, le Safowol, le Djokinwol et le kakrima), la problématique d’eau potable est bien présente et cette denrée tend à devenir rare pendant la saison sèche pour la majorité de la population. Le problème se pose également pour les constructeurs des maisons, les briquetiers et voir mêmes les animaux qui meurent de soif.

A quand le bout du tunnel face à un environnement menacé avec toutes les conséquences que cela engendre et un État qui fuit ses responsabilités ? Wait and see !

S’installer au Canada: ce que vous devez savoir

S’installer au Canada: ce que vous devez savoir

Vous êtes diplômé, avez de l’expérience et souhaitez immigrer au Canada ? Vous pouvez y arriver

Le canada offre, à travers différents programmes d’immigration, la possibilité de s’établir dans ce vaste pays. La province de Québec constitue la principale destination des francophones qui désirent s’établir au Canada.

Cette année encore, le Québec sélectionnera prochainement, 5000 candidats pour immigrer et s’établir au Canada.

Le Québec constitue une destination de choix pour toute personne ayant un projet d’immigration reposant sur un objectif professionnel. En effet, chaque année, le Québec sélectionne des milliers d’immigrants travailleurs dont les compétences, associées à d’autres facteurs, facilitent leur insertion en emploi. Reconnu pour sa qualité de vie, le Québec offre un environnement unique au monde. La nature y est généreuse, les villes sécuritaires et la société accueillante (source immigration quebec)

Pour être sélectionné comme immigrant travailleur, vous devez avoir acquis une scolarité et des compétences professionnelles qui faciliteront votre insertion en emploi. D’autres facteurs comme vos connaissances linguistiques, votre âge, les caractéristiques de votre conjoint ainsi que la présence d’enfants sont également importants.

Votre profil professionnel (et celui de votre conjoint, le cas échéant) vous permet de vous adapter facilement aux exigences et à l’évolution rapide du marché québécois de l’emploi? Vérifiez en ligne si vous êtes admissible au programme d’immigration des travailleurs qualifiés et obtenez une réponse instantanée et gratuite sur le lien http://www.immigration-quebec.gouv.qc.ca/fr/immigrer-installer/travailleurs-permanents/epi.html

Pour tous les renseignements pour immigrer au canada, principalement au Québec, visiter le site http://www.immigration-quebec.gouv.qc.ca/fr/informations/mon-projet-quebec/index.html

Notes Biographiques Elh. Mamadou Ciré DIALLO

cire1Elhadj Ciré Diallo aime à se définir avec humilité comme « Le Petit Samba » de « l´Aventure Ambiguë » de Cheik Hamidou Kann.

M. Ciré Diallo est né juste au début de la seconde moitié du 20e siècle (en 1953), dans le village de Djigué Manassigui, sous-préfecture de Hériko, à Lélouma en Guinée. Il est issu d´une famille modeste (selon les standards traditionnels locaux de l´époque), à vrai dire une famille très pauvre (selon les critères internationaux).

Comme les enfants de son époque, il commença l´éducation formelle par l´instruction coranique auprès de son propre père (qui en avait d´autres Talibés). Puis, inscrit presque par accident du destin à l´école primaire de Hériko, il fréquenta cet établissement de 1961 à 1965. La plus grande partie de ses années au primaire, Diallo et ses copains venaient chaque jour à pieds du village (à 10 km), gravissant les montagnes de Mongoya ou de Mabhé entre 5h du matin et 8h (début des classes) pour fréquenter l´école unique de Hériko. Malheureusement, on voit encore de nos jours, de pauvres gamins et des jeunes filles frêles et somnolentes, refaire le même chemin, dans les mêmes conditions héroïques, plus d´un demi siècle après cette première génération.

De 1966 à 1972, ce furent successivement le collège et le lycée technique de Labé, couronnés par un Bac Maths avec mention et bourse en 1972.

Inscrit par mérite à la Faculté des Sciences Administratives de l´université de Conakry (sur décision ponctuelle du gouvernement), alors qu´il caressait le rêve de devenir ingénieur, Diallo a fait de brillantes études universitaires, couronnées par une thèse avec mention Excellente en 1978.

Sur le plan académique, après son diplôme d´Anglais obtenus à l´Université Georgetown à Washington, Elh Diallo est aussi titulaire d´un MBA en Finances de l´Université Howard (USA) et d´un Certificat d´Études en Macroéconomie de l´Université du Colorado à Boulder.

Après un début de carrière prometteur en Guinée à la fonction publique où il occupa des fonctions de Professeur de Maths, puis Contrôleur des Services Financiers au Ministère du Contrôle d´État, puis Directeur Administratif et Financier respectivement à l´ancienne Briqueterie de Kobaya et à l´Office National de Cinéma de Guinée, M Diallo prit volontairement sa disponibilité de la Fonction Publique en 1986.

La carrière internationale de M. Diallo a couvert trois (3) décennies consécutives (de 1986 à 2016). Au cours de cette longue carrière, M. Diallo a servi successivement comme :

  • Directeur Exécutif de l’OIC Guinée (1986-1991),
  • Expert Financier pour Management Systems International Inc. (Washington et Bamako de 1994 à 1998),
  • Directeur Général Adjoint de Save the Children USA pour le Bureau régional de l´Afrique de l´Ouest avec compétence sur le Mali, la Guinée et le Burkina Faso (1998 – 2002),
  • Directeur Général Adjoint de Save the Children USA pour l´Ethiopie et la Corne de l´Afrique, avec couverture sur les programmes de l´Éthiopie, de la Somalie, de Djibouti et du Kenya (2003 – 2005).
  • Directeur Général Adjoint de Save the Children USA pour le Sudan (Nord et Sud Sudan) de 2005 à 2007.
  • Country Director par Interim de Save the Children USA pour l´Éthiopie (2007)
  • Représentant Résident de la Fondation Internationale pour l´Education et l´Autosuffisance (siège à Phoenix Arizona, USA), avec résidence permanente à Kinshasa, République Démocratique du Congo (2008).
  • Chef Itinérant des Bases d’Action Contre la Faim successivement au Niger et en Mauritanie (2009 – 2012).
  • Chef de Mission (Directeur Général) d’Oxfam pour le Tchad (2014 – 2016).

Valeurs Philosophiques :

Sans vouloir s´improviser donneur de leçons à qui que ce soit, M. Diallo pense pouvoir dire aux jeunes que même s´ils sont doués et intelligents, les ingrédients indispensables pour réussir demeurent le travail acharné, le courage à toute épreuve et une vision d´avancer, avancer, avancer et d´aller vers les sommets, sans se contenter éternellement d´une position, fût-elle confortable qu´ils déjà, s´ils peuvent aller au-delà ou ailleurs pour relever d´autres défis.

Ah ! Voila un autre conseil. Ne pas perdre son temps. Car le temps est l´une des rare ressources naturellement repartie avec équité (chacun n´en a que 24h/jour). Donc par exemple, « Ne pas trop dormir ». Les jeunes doivent savoir que s´ils consacrent 8h par nuit à dormir, alors lorsqu´ils auront 60 ans, ils auront dormi et donc gaspillé 20 ans de leur vie active.

Écriture :

cire2Elh. Diallo aime la culture, l´instruction perpétuelle et le travail bien accompli. Son crédo est que si vous avez le privilège d´être désigné « Balayeur de Rues », vous devez faire en sorte que votre portion de rue soit irréprochablement propre.

Sur le plan intellectuel, M. Ciré Diallo aime la diversité, la pluralité. Il se veut un intellectuel moderne, un professionnel compétitif qui a bâti patiemment une réputation d´intégrité et de crédibilité. Mais il est aussi, et cela sans complexe, un croyant musulman, pratiquant, ouvert, pacifique et avisé. C´est pour cette dernière raison que parallèlement à ses charges professionnelles immenses et contraignantes, il s´est employé à faire des études approfondies et des recherches très fouillées sur la religion. Comme l´ignorance est le terreau des intolérances et des mauvaises pratiques, il s´est donné comme tâche d´étudier la doctrine Malikite, avec pour objectif de bien comprendre l´essentiel de la religion et de traduire pour partager, les textes majeurs de cette doctrine de l´Imam Malick en langue en africaine Pular.

Comme Elh Ciré Diallo parle couramment le Français et l´Anglais et décemment l´Arabe classique, il a consacré une vingtaine d´années à traduire les œuvres suivantes couramment lues, enseignées et utilisées comme référence pratiques en Afrique de l´Ouest et Centrale :

  1. Al Akhdariou fii Haali Pular,
  2. Al Ashmaawi fii Haali Pular,
  3. Arrissaalat Fii Haali Pular,
  4. Mughadimatul Izziú Fii Haali Pular,
  5. Taaj Jammiou Lil-Usuuli Fii Haali Pular,
  6. Zabur Dawud Fii Haali Pular,
  7. Le Saint Koran en Pulaar, co-auteur et leader (tiré en 10.000 exemplaires),
  8. Buluukh Almuraami Fii Haali Pular,

Et les œuvres suivantes en cours de publication ou de finition :

  1. Mukhtaar Alahdiiss Fii Haali Pular en 2 volumes de 650 pages chacun),
  2. Khutabi Al Minbariyat Fii Haali Pular,
  3. Ryad Saalihiin Fii Haali Pular (en 3 volumes de 650 pages chacun),
  4. Almuwattaá Imam Malick Fii Haali Pular (en 3 volumes de 650 pages chacun), dont le dernier volume sur les règles de l´héritage n´est pas traduit.

La plupart de ces documents sont accessibles gratuitement en ligne sur les Sites Web Personnels de Mr Diallo (www.HaaliPulaar.com ou www.HaaliPulaar.org).

Elh Diallo a en chantier un livre autobiographique, relatant sa vie et son expérience, dont il pense que certains aspects vont inspirer et encourager d´autres jeunes, issus de milieux modestes ou pauvres, comme ce fut son cas.

Vie de Famille:

Elh. Diallo est marié et père de 5 enfants. Dans sa modeste famille qui l´avait souvent suivi dans ses affectations et ses pérégrinations dans différents pays et différentes cultures, chaque membre s´est exposé à la diversité, et a donc appris à tolérer, accepter l´autre, respecter et apprécier des personnes qui sont différentes. La famille Diallo a la conviction que les hommes, tous les hommes, sont les mêmes, des frères et sœurs, libres et égaux, et ce n´est pas une farce, un slogan de façade.